Carroll, Colette (née Filion)
6 janvier 2017

C’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de Colette Carroll (née Filion) survenu le 6 janvier 2017 après une courte et courageuse bataille contre le cancer.

Épouse, mère, grand-mère, belle-mère, sœur, belle-soeur et tante aimante, elle était aussi comme une mère pour plusieurs personnes qui sont passées dans sa vie au fil des ans.

Où il y a de la tristesse, nous devons aussi nous réjouir de sa belle vie et de toute la joie et les actes de gentillesse gratuits que Colette distribuait aux autres. Elle a touché les cœurs de tellement de gens et y laissera un grand vide.

Après une carrière pleine de succès et de gratification au département des fraudes d’une grande banque, Colette pris sa retraite en 2000 et s’est tournée vers le bénévolat où elle et Pops (Vern) ont fait une variété de services communautaires. Ces 15 dernières années, ils se sont dédiés un jeudi sur deux à travailler avec «Dans la rue», un service venant en aide aux jeunes de la rue au cœur de Montréal. Colette et Pops chargeait la fourgonnette de «Dans la rue» et servaient des hot-dogs aux jeunes de la rue et à toute personne dans le besoin jusqu’à 2 heures du matin, mais Colette en profitait surtout pour parler aux nombreux jeunes et créait un lien avec ceux-ci, elle faisait une différence dans leur vie. En 2014, Colette et Pops furent honorés d’un prix de service communautaire pour leur travail avec «Dans la rue».

Les visites auront lieu à l’Hôtel Universel (5000, Sherbrooke St. E, Montréal H1V 1A1) de 13h à 17h le lundi 9 janvier 2017 et la célébration de sa vie suivra à 17h. La famille vous invite à rester par la suite pour la réception.

Pour les gens qui seraient dans l’impossibilité de venir aux visites, vous pouvez honorer la mémoire de Colette en donnant au suivant, peu importe à quel endroit vous habitez.

Nous demandons à ce que tout le monde porte une touche de vert pour célébrer son anniversaire (le 17 mars – Jour de la St-Patrick) puisque Colette aurait voulu que nous célébrions sa vie plutôt que de la pleurer.

Une des dernières demandes de Colette était : «Au lieu de fleurs, s’il vous plait, faites un acte de gentillesse gratuit pour une personne dans la rue ou dans le besoin.»

Ma, plusieurs te manqueront, dont TOUTES les vies que tu as touchées.

 

Un commentaire

  1. Nicole Faucher &Michel Pont-Rouge

    9 janvier 2017 à 1:40 pm

    Je veux offrir mes plus sincères condoléancesà la famille de Colette et plus particulièrement à M. Vern. Mon frère Réjean nous a appris le décès de Colette. Nous n’étions pas des grands amis mais plutôt des admirateurs de la grande géné rositè de cette grande dame.
    Nous voulons offrir nos sincères condoléances à Pauline et Réjean qui eux étaient des amis de longue date.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *