DUPAL, Jean-François
July 29, 2022

M. Dupal

Jean-François Dupal

1943-2022

 

À l’hôpital Sacré‑Cœur, le 29 juillet 2022 à l’âge de 79 ans, est décédé Jean‑François Dupal, époux de Lise Lafrance. Outre sa compagne, il laisse dans le deuil sa sœur Marie‑France, son frère Damien, ainsi que de nombreux neveux, nièces, autres parents et amis.

 

Jean‑François a quitté sa Belgique natale pour s’installer et s’intégrer au Québec en 1966. Détenant une licence en histoire de l’Université de Montréal, il a enseigné à de nombreuses générations d’élèves qui ont apprécié son charisme de prof passionné à l’humour parfois décapant! De leur côté, ses collègues ont pu bénéficier de son entrain communicatif, de ses talents de représentant syndical et de son implication dans la promotion et le développement de l’utilisation des ordinateurs dans les écoles.

 

Jean‑François n’a jamais cherché à briller sur le devant de la scène. Pourtant, il se démarquait partout où il passait. Son intelligence, sa vivacité, son sens inné de la camaraderie en faisaient un compagnon aimé de tous. Épicurien aimant la bonne chère, toujours en verve, il affectionnait par‑dessus tout la convivialité des réunions familiales ou amicales arrosées de rires, de souvenirs et de bonnes bières.

 

Suivant les volontés de Jean‑François, la célébration de sa vie se déroulera ultérieurement en toute intimité.

 

La famille tient à remercier le personnel soignant de l’hôpital Sacré‑Cœur pour sa gentillesse et les soins prodigués à Jean‑François.

 

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à l’un de ces trois organismes : la Société canadienne du cancer ; la Société de l’arthrite et Diabète Québec.

 

Un rassemblement privé aura lieu à une date ultérieure

3 responses

  1. Olivier

    August 5, 2022 at 6:04 pm

    Juillet 2018: c’est 0-2 contre le Japon à la mi-temps. Mais Tonton Jean-François prend les choses en main! Il descend dans sa cave pour le restant du match, et grâce à cette démarche fétiche et maintes fois éprouvée, démarche dont il nous garantit l’efficacité avec conviction, les diables rouges remportent la partie.
    Des anecdotes de Tonton J-F qui ont façonné notre mémoire, nous avons la chance d’en avoir beaucoup. Celle-ci me plait car elle associe son humour bien sûr, de la détermination « Dupal », et de la belgitude qu’il continuait de cultiver. Et nous avons cette chance, car Dollard-Des-Ormeaux a été un point d’ancrage pour 3 générations de Belges de passage qui ont toujours été ravis de l’accueil, des histoires et des libations offertes.
    Merci Tonton

    Reply
  2. Said

    August 6, 2022 at 7:47 pm

    Un enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. Donc monsieur Jean François n’a pas vécu inutilement il a participé à la construction d’un monde meilleur à travers sa carrière professionnelle qu’est l’enseignement. Qu’il repose en paix !!

    Reply
  3. Anne

    August 7, 2022 at 12:38 pm

    Il fut mon professeur de 6ième jadis je regarde la photo et j’ai l’impression qu’elle n’est pas très loin de cette date 1991-1992. Je parlais justement de lui la semaine dernière disant qu’il avait ciblé l’enfant que j’étais et qu’il me donnait les responsabilités des berlingots de lait pour me faire sortir de la classe et bouger un peu. Il aura été un professeur marquant dans mon cheminement. Mes sympathies à la famille!

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.